logo banque centrale des comores

ABC DE L'ÉCONOMIE
> Voir le lexique

L'Union des Comores améliore sa situation de 0,1 point seulement par rapport à 2011

La Banque mondiale a publié le 26 juin dernier à Nairobi au Kenya, l'édition 2012 de son rapport d'évaluation des politiques et des institutions des pays africains (CPIA en anglais). Les Comores affichent une légère amélioration de son classement de l'année 2011 avec 2.8 points, la moyenne africaine étant de 3.2 points.

Les indicateurs des Comores n'ont pas changé au niveau de certains critères parmi lesquels ceux de politiques structurelles (Commerce 3,5 ; Secteur financier 3,0 ; Cadre réglementaire des entreprises 2,5). En revanche, les données relatives à la gestion économique ont connu une progression dans les critères de politique budgétaire et politique de la dette où les notes du pays sont passées respectivement de 2,5 et 2,0 en 2011 à 3,0 et 2,5 en 2012. Dans la gestion et institutions du secteur public, le critère de qualité de la gestion budgétaire et financière a également affiché une progression en passant de 2,0 à 2,5 entre 2011 et 2012.

Il faut toutefois noter que le seul critère dans lequel la note des Comores a régressé par rapport à 2011 concerne les politiques de lutte contre l'exclusion et de promotion de l'équité où le critère de protection sociale et main-d'œuvre a obtenu la note de 2,5 en 2012 contre 3,0 en 2011.

Au total le rapport d'évaluation de la politique et des institutions nationales (Country Policy and institutional Assessements CPIA), publié le 26 juin 2013, par la Banque Mondiale pour l'exercice 2012 sur l'évaluation des politiques et institutions des Etats africains, classe les Comores au 30ème rang du classement CPIA des 39 pays de l'Afrique sub-sahariènne avec un score de 2,8 points (en 2011 les Comores étaient classés 35ème sur 39 avec un score de 2,7). Le pays reste donc placé en dessous de la moyenne d'Afrique fixée à 3,2 sur 6. Le Kenya obtient avec le Cap Vert la note la plus élevée (3,9 points).

 

CRITERES UTILISES DANS LE CPIA

 

COMORES

Note
2011
Note
2012
A. Gestion économique 2,5 2,8
1. Gestion macroéconomique 3,0 3,0
2. Politique budgétaire 2,5 3,0
3. Politique de la dette 2,0 2,5
B. Politiques structurelles 3,0 3,0
4. Commerce 3,5 3,5
5. Secteur financier 3,0 3,0
6. Cadre réglementaire des entreprises 2,5 2,5
C. Politiques de lutte contre l'exclusion et de promotion de l'équité 2,7 2,8
7. Egalité des sexes 2,5 2,5
8. Equité dans l'utilisation des ressources publiques 2,5 2,5
9. Valorisation des ressources humaines 3,0 3,5
10. Protection sociale et main-d'œuvre 3,0 2,5
11. Politiques et institutions axées sur la viabilité écologique 2,5 3,0
D. Gestion et institutions du secteur public 2,4 2,5
12. Droits de propriété et gouvernance fondée sur les règles 2,5 2,5
13. Qualité de la gestion budgétaire et financière 2,0 2,5
14. Efficience de la mobilisation des recettes 2,5 2,5
15. Qualité de l'administration publique 2,5 2,5
16. Transparence, responsabilité et corruption dans le secteur public 2,5 2,5
SCORE CPIA 2,7 2,8

 

cpia


sept. 17, 2013
Catégorie : General
Posté par : admin_bcc

 Retour


CONVERTISSEUR DE DEVISES

 

Taux d'intérêts : Mars 2017 (%)

Avance Etat 1,147
Dépots non soum. obl. 0
Reser. obligat. 0
Escompte BC 1,147
Comptes sur livret 1,75
Tx debiteurs 7 à 14

Indicateur socio-économique

Taux pop +2,1%
Pop. totale 670 000
Densité 310h/km2
Croissance(2015) 1% (prov)
Inflation (2015) 1,3% (prov)

Taux d'inflation

fermeture

Envoyer la page à un ami

Nom:
E-mail:
Confirmation E-mail:
Email de votre ami:
Objet:
Message: