logo banque centrale des comores

ABC DE L'ÉCONOMIE
> Voir le lexique

La Banque Centrale des Comores lutte contre l’exercice illégal d’activité de banques offshores

L’Union des Comores est confrontée depuis plusieurs années au problème des banques offshores sur l’Ile d’Anjouan, et récemment sur celle de Moheli. Afin de pallier à ce problème la Banque Centrale des Comores a pris un certain nombre de mesures notamment des actions en justice pour la fermeture des sites internet de ces banques offshore et l’émission d’une commission rogatoire internationale.

Parallèlement, elle émet régulièrement des communiqués et des circulaires dans lesquels elle informe les Institutions et Organismes Internationaux du développement illégal d’officines non bancaires se prévalant de détenir une licence les autorisant à exercer une activité offshore de banques, de sociétés financières ou d’établissements financiers, délivrée par les Iles d’Anjouan et de Mohéli.

La BCC rappelle que toutes les questions concernant les Banques et Etablissements financiers sont de la compétence exclusive du Gouvernement de l’Union des Comores et non de celui des Iles (article 9 de la Constitution de l’Union des Comores). Par ailleurs, conformément à l’article 18 de la Loi bancaire n°13-003/AU, du 12 juin 2013, les établissements bancaires et financiers ne peuvent exercer leur activité sans l’agrément préalable de la Banque Centrale des Comores.

A ce jour, aucun agrément n’a été délivré pour l’exercice offshore des activités de banques, de sociétés financières ou d’établissements financiers rattachés d’une manière ou d’une autre à l’une des Iles constituant l’Union des Comores.

Les établissements bancaires et financiers agréés par la Banque centrale au 1er janvier 2014 sont :

- La BIC-Comores (Banque pour l’Industrie et le Commerce-Comores),

- La BDC (Banque de Développement des Comores),

- La SNPSF (Société Nationale des Postes et des Services Financiers)

- L’EXIM Bank-Comores,

- La BFC (Banque Fédérale du Commerce),

- L’Union des MECK et les Institutions affiliées (Mutuelles d’Epargne et de Crédit – KOMOR),

- L’Union régionale des SANDUK d’Anjouan et les Institutions affiliées,

- L’Union régionale des SANDUK de Mohéli et les Institutions affiliées.

- MCTV (Maison Comorienne de Transfert et de Valeur)


avril 2, 2014
Catégorie : General
Posté par : admin_bcc

 Retour


CONVERTISSEUR DE DEVISES

 

Taux d'intérêts : Mars 2017 (%)

Avance Etat 1,147
Dépots non soum. obl. 0
Reser. obligat. 0
Escompte BC 1,147
Comptes sur livret 1,75
Tx debiteurs 7 à 14

Indicateur socio-économique

Taux pop +2,1%
Pop. totale 670 000
Densité 310h/km2
Croissance(2015) 1% (prov)
Inflation (2015) 1,3% (prov)

Taux d'inflation

fermeture

Envoyer la page à un ami

Nom:
E-mail:
Confirmation E-mail:
Email de votre ami:
Objet:
Message: