logo banque centrale des comores

ABC DE L'ÉCONOMIE
> Voir le lexique

Des Focus group sont organisés à Paris et à Marseille autour des transferts financiers de la diaspora

Dans le contexte actuelle de crise économique mondiale, il est devenu nécessaire, particulièrement pour les pays du Sud plus exposés et fragilisés, de prendre des mesures adaptées pour limiter l'impact de la crise sur la croissance économique.

 

focus group

 

C'est en ce sens, que la problématique des ressources de la diaspora comorienne est devenue un sujet d'importance majeure pour l'Union des Comores puisque chaque année, les fonds issus de cette dernière représentent près de 25% du PIB. Cependant, la diaspora ne doit pas être considérée seulement comme une source de financement, mais comme réel partenaire au développement.

Actuellement, les fonds transférés bénéficient davantage à la consommation et aux dépenses afférentes à la santé et à l'éducation, ainsi qu'à l'investissement immobilier. En revanche, les investissements productifs sont aujourd'hui encore très marginaux, avec comme principale conséquence un faible impact à long terme sur la croissance économique du pays.

Les moyens mis en place par les autorités et plus particulièrement par la Banque centrale bien que considérables ne sont pas suffisants pour pousser la diaspora à investir davantage pour le développement économique du pays. La Banque centrale, en partenariat avec la Banque Mondiale, a donc décidé de mener une réflexion approfondie sur ce thème afin d'identifier des mécanismes adaptés pour soutenir les efforts d'investissement de la diaspora aux Comores.

Ainsi, comme préambule à ce vaste chantier des focus groups ont été organisés les 21 et 22 juin à Paris et 23 et 24 juin à Marseille. L'objectif final de cette étude est de trouver les voies et moyens de créer des produits innovants (par exemple la création de fonds d'investissements de la diaspora…), permettant non seulement d'améliorer le niveau de ces ressources, mais aussi de les stabiliser et de les orienter vers le financement de projets créateurs de valeur ajoutée.

Cette étude pourra servir d'outil supplémentaire dans l'élaboration de la politique de développement du gouvernement comorien.


juin 30, 2013
Catégorie : General
Posté par : admin_bcc

 Retour


CONVERTISSEUR DE DEVISES

 

Taux d'intérêts : Mars 2017 (%)

Avance Etat 1,147
Dépots non soum. obl. 0
Reser. obligat. 0
Escompte BC 1,147
Comptes sur livret 1,75
Tx debiteurs 7 à 14

Indicateur socio-économique

Taux pop +2,1%
Pop. totale 670 000
Densité 310h/km2
Croissance(2015) 1% (prov)
Inflation (2015) 1,3% (prov)

Taux d'inflation

fermeture

Envoyer la page à un ami

Nom:
E-mail:
Confirmation E-mail:
Email de votre ami:
Objet:
Message: